Comment construire un garage sans permis ?

Par : Zoë - Catégories : Garage

Comment réussir à construire un garage sans permis ?

Vous avez décidé de construire un garage. Vous vous demandez sûrement comment procéder et quelles sont les modalités de construction. Quelles sont les autorisations requises et est-ce qu'il en faut vraiment ? À partir de quand demander un permis de construire ? Et quelle différence y a-t-il avec une déclaration préalable de travaux ?

Bienvenue chez Jardin et Chalet, nous allons vous aider à y voir plus clair.

Pour les petits et plus grands budgets: Entreposez, accueillez, bricolez, et retrouvez de l'espace dans votre domicile!

Est-il possible de construire un garage sans permis ?

Tout d'abord, il est important de savoir que toute construction est soumise à des démarches administratives. Mais selon la surface ou la zone de construction, les conditions ne seront pas les mêmes.

En dessous de 5m2, aucune démarche n'est nécessaire.

Entre 5 et 20m2, il vous faudra demander une déclaration préalable de travaux.

Au-delà, l'obtention d'un permis sera impérativement attendu.

En cas de zone urbaine dotée d'un plan local d'urbanisme (PLU), la surface est étendue à 40m2.

Alors au final est-il possible d’aménager un garage sans permis de construction ?

Théoriquement, c’est faisable. Mais en réalité vous ne pourrez pas échapper à la déclaration préalable de travaux. Elle présente un avantage considérable par rapport au permis car ses formalités sont plus simples. Le délai d'instruction est ramené à 1 mois contre 3 pour le permis. Le dossier est aussi moins conséquent.

Pour procéder comme cela, vous devrez vous armer de patience et travailler petit à petit, en demandant à plusieurs reprises une surface de 20m2 maximum ( 40m2 dans certains cas ). Pour, au final, obtenir la superficie désirée. À vous de voir si cela vous convient et s'il n'est pas préférable de faire appel à un professionnel qui vous permettra d'être plus serein. Nous vous rappelons que chez Jardin et Chalet, la demande de travaux ou de permis de construire est gratuite.

Quels sont les risques encourus ?

Cette pratique ne se montre pas sans risque. Il y a certaines restrictions à respecter. Dans les conditions où un garage est construit sans aucune démarche administrative, des sanctions peuvent être appliquées.

La première est une amende allant de 1200 à 6000 euros.

Si la construction est en cours, vous avez obligation d'arrêter les travaux immédiatement.

Si vous ne respectez pas cela, alors vous risquez jusqu'à 75000 euros d'amende ainsi que 3 mois d'emprisonnement.

Dans le cas d'un non-respect aux normes d'urbanisme, vous serez sanctionné pour mise aux normes et une démolition est possible.

Toutefois, si l'ordre de démolition n'est pas exécuté, vous pouvez être imputé de sommes quotidiennes. Elles vont de 7,5 à 75 euros par jour de retard. Sans compter les frais de démolition demandées par la mairie.

Bon à savoir : les sanctions ne sont pas applicables seulement à celui qui a fait construire. Mais aussi, dans un cas de terrain en location, le propriétaire est aussi en faute donc pénalisé.

Quel dimension pour un garage ?

Si vous vous interrogez sur la superficie à agencer vous êtes au bon endroit. Voici quelques conseils.

Pour une voiture de type standard, on préconise une surface au sol de 13m2 minimum pour une hauteur de 2m.

Pour une auto plus grand format, 15 à 18m2 sont préconisés pour une hauteur allant de 2m à 3m.

Pour des véhicules plus encombrants comme le camping-car, 30m2 sont indispensables avec 3m de haut, sauf exceptions classe 3.

Si vous en avez besoin pour une voiture particulière, par exemple adaptée aux situations d'handicap et à mobilité réduite optez pour un minimum de 21m2.

Pour 2 voitures, comptez 32 à 42m2. Si vous voulez investir l'espace en atelier de bricolage ou de rangement en plus, choisissez à partir de 55m2.

Comment construire un garage ? Et quels sont les travaux annexes à réaliser ?

C'est un beau projet de se lancer dans la construction d'un abri. Cependant il est bon de suivre de façon chronologique les quelques étapes. Ce sont de gros travaux qui demandent du temps et de l'investissement personnel.

Question à se poser : Garage avec isolation ou sans ?

Pour commencer, faites des plans : sol, masse et coupe. Ils vous seront très utiles au moment de la construction. N'oubliez pas d'inscrire les côtes et de notez le réseau électrique pour les futures prises. Dans le cas où vous voulez façonner sans permis, il vous faudra remplir un dossier pour une déclaration préalable de travaux. Soit ici le Formulaire Cerfa 13703*07, fait pour réaliser des travaux sur une maison individuelle ou de construire une annexe. Il est obligatoire. Attention à ne pas dépasser les 20m2! 

L'étape suivante est de préparer les fondations. Pour cela, il vous faudra couler une dalle de béton pour la stabilité de votre future structure. Creusez environ 25 cm. Avec des planches en bois, créez un coffrage. Il vous permettra de délimiter la circonférence de la dalle voulue. Dans le fond, posez des cales. Par-dessus, mettez y un ferraillage à 4 cm minimum des bords. En reprenant votre plan, regardez où vous désirez mettre du courant et ajoutez-y des gaines électriques. C'est maintenant que vous pouvez couler votre dalle. Pour un séchage optimal et résistance à toute épreuve, attendez quelques semaines avant de monter les murs.

Une fois cette étape finie, c'est l'heure de poser l'ossature en bois ! Installez-y des panneaux de bois pour renforcer sa robustesse. Après un peu de travail, votre structure est montée !

C'est le moment alors de choisir sa porte de hangar. Elle peut-être sectionnelle, battante, motorisée… Le choix est immense ! À vous de choisir selon vos préférences et besoins.

Placez un porte-pluie afin d'éviter que l'eau et l'humidité n'abîment le bois.

Pour protéger davantage votre box, une volige peut se montrer utile. Elle n'est pas à négliger.

Ensuite, il vous faudra poser la toiture. Encore ici, il y a différents matériaux pour votre toit. Voyez quelles sont vos désirs : protection, solidité, esthétique ?

Vous êtes arrivés à la 8ème étape de la construction ! Il ne reste plus qu'à mettre en place le bardage du box, pour maximiser la protection des murs et des façades.

La suite, c'est du gâteau ! Isolez l’extension à l'aide de laine de verre. Son étanchéité sera renforcée et vous, en sécurité.

Pour bien finir le chantier, n'oubliez pas les fenêtres mais aussi à l'évacuation des eaux. Fixez une gouttière et rajouter du placo. Effectuez l'installation électrique et placez un drain autour le long des fondations pour s'assurer de l'imperméabilité du lieu.

Vous voici désormais avec un garage construit sur-mesure par vos soins ! 

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)